Accueil : Espace formation :

19 décembre 2004 | Imprimer cette page

Enseignement à Distance : l’importance de l’accompagnement

par El Ghassem Ould Ahmedou

Les médiations humaines constituent un élément central en terme d’« accompagnement » des apprenants en Enseignement à distance.
De par leur statut ils sont appelés à s’adapter aux divers contextes, à fournir du soutien pédagogique, mais aussi du soutien "social ». D’où l’importance de leur rôle dans l’entreprise éducative au moyen des NTICs...

La multiplication des « produits » de formation accessibles sur les réseaux internet et intranet, implique de plus la prestation de « services » d’accompagnement et de tutorat.
Un tel service de formation apparaît comme essentiel pour lutter contre les abandons, favoriser l’efficacité du processus d’apprentissage et, par là-même, celle de l’offre éducative.
Les médiations humaines constituent un élément central de ce service et l’ « accompagnement » des apprenants, source non seulement de soutien pédagogique, mais aussi de « lien social », fait aujourd’hui l’objet d’une attention importante .

Viviane Glikman, dans ses travaux sur l’enseignement à distance, notamment son ouvrage( Des cours par correspondance au E-Learning, PUF, 2002), définit la fonction d’accompagnement en enseignement à distance comme étant « une fonction de médiation et d’aide à l’apprentissage » et non pas une fonction enseignante au sens traditionnel du terme.
La notion de tutorat et d’accompagnement a ainsi engendré un vocabulaire diversifié et varié :


Les apprenants constituent quant à eux un public très hétérogène. Les motivations qui les poussent à s’inscrire à des cours à distance sont très personnalisées et varient d’un personnage à l’autre.
Ces motivations peuvent être du genre :
-  trouver ou retrouver un emploi
-  améliorer sa situation professionnelle
-  développer sa propre personnalité
En fonction de ces motivations et des environnements personnalisés se définissent les profils des apprenants en termes de pérennité et de continuité du processus…
Le schéma ci- dessous définit une sorte de typologie des apprenants en les classant suivant les extrèmes : forte nécessité vs faible nécessité, forte adaptation vs faible adaptation.
Ce classement a permis de définir 4 types de publics d’apprenant à savoir :
-  les déterminés
-  les désarmés
-  les hésitants
-  les marginaux

Cette variété des publics implique une approche diversifiée de la fonction d’accompagnement.
A chaque public doit convient une méthode axée sur ses besoins spécifiques ;
C’est ce qui explique la variété des dimensions de la fonction tutorale. Son champ devant s’étaler sur un ensemble complexe de notions du genre :
-  orientation
-  aide didactique
-  aide méthodologique
-  aide psychologique
-  etc…

Cette réalité explique l’importance de la fonction des tuteurs et des accompagnateurs en Enseignement à distance.
Tout le problème consistera pour eux à développer une stratégie polyvalente qui sache apporter les réponses et l’aide nécessaire à l’apprenant.
En fonction de leur approche, ils subiront à leur tour l’influence de leur propre cursus, de leurs pré-requis.
Dans ce sens certains insisteront sur l’aspect didactique et pédagogique, d’autres sur l’assistance psychologique, etc..
Dans ce sens que face à la typologie des apprenants, une typologie de l’accompagnement se dessine…