Accueil : A la Une (ne plus utiliser cette rubrique) / choisir MOT CLE - actualit ? dans chaque article :

2 décembre 2004 | Imprimer cette page

Telephonie mobile au cameroun : Etat des lieux

par Honoré TAPOKO

Le téléphone mobile est une réalité aujourd’hui en Afrique et particulièrement au Cameroun. D’un village perdu dans la forêt équatoriale, il n’est pas rare de recevoir le coup de fil d’un petit fils depuis Wall street à new York.

Par Honoré TAPOKO
Correspondant de aedev au Cameroun
honore_tapoko@yahoo.fr

Téléphonie mobile au Cameroun.
Etat des lieux !

Le téléphone mobile est une réalité aujourd’hui en Afrique et particulièrement au Cameroun. D’un village perdu dans la forêt équatoriale, il n’est pas rare de recevoir le coup de fil d’un petit fils depuis Wall street à new York.

Tout comme nous ne nous sommes pas étonné de l’existence de l’électricité en nous levant ce matin, le

S’il est un problème à cette nouvelle technologie qui fâche vraiment le camerounais, c’est le coup exorbitant de l’utilisation du portable. Ici on se plaint de voir son crédit subitement déchargé, là bas on se plaint de la minute qui serait plutôt une seconde. De 1000 FCFA, la minute est passé en 5 ans à 250 FCFA. Les opérateurs, la société MTN et Orange Cameroun se défendent de flouer leur client, sans vraiment convaincre personne.

Les cartes prépayés sont les plus utilisés même si d’autres tarifications existent :

Lorsque la société MTN Propose des cartes de 10 000 , 5000 et 2500 FCFA la société Orange Cameroun propose de son côté des cartes prépayées de 10 000, 5000, 3000, 2000, 1000 FCFA.
La nouvelle trouvaille de MTN est le transfert de crédit « j’achète par exemple une carte prépayée de 2500 FCFA et je transfère la somme 1000 FCFA à un ami à partir de mon code de transfert et je lui envoie ce crédit qu’il reçoit sous forme de message ». Ces crédits se transmettent par palier de 500 FCFA.

De la tarification à la minute, il y a maintenant la possibilité de se mettre à la tarification par seconde, à raison de 5 FCFA par seconde, cette possibilité existe chez les 2 opérateurs.

Et le Système D Camerounais !

A toute innovation, il y a toujours une alternative locale au Cameroun.

Les call box, c’est l’alternative proposé à ceux qui ne disposent pas de téléphone ou qui n’ont pas les moyens de s’acheter sans sourciller une carte de téléphone. Le principe est simple :

La tarification du call box est fixe pour une minute : soit 200 FCFA, soit et de plus en plus 150 FCFA de 0 à 58 s. le gain est fait sur toutes ces secondes non consommées par les clients. Le propriétaire d call box reçoit 5O FCFA pour chaque palier de 500 FCFA de transfert.
On pourrait décompter plus de 20 000 Call box dans la seule ville de Yaoundé ! plus de 20 call box à un carrefour fréquenté et au moins un call box tous les 100 mètres dans tous les quartiers de Yaoundé et Douala, la capitale économique du Cameroun.

2 questions intriguent les camerounais :

 Est-il plus profitable d’appeler à partir du call box ou de mettre du crédit dans son portable ?

 Est-il plus profitable de rester à la tarification à la minute ou de passer à la tarification par seconde ?
Tout le monde parle et espère l’arrivée d’un opérateur chinois qui serait plus abordable et qui vendrait des pack à 20 000 FCFA (téléphone et abonnement) contre environ 40 000 FCFA chez les 2 opérateurs MTN et Orange.
Rumeur Camerounaise ou imagerie populaire, une chose est sûr, nous ommes définitivement embarqué dans cette nouvelle technologie.

Source :Observations personnelles.
Mon téléphone portable : (237) 738 47 36