Accueil : Internet en Afrique :

10 juin 2004 | Imprimer cette page

Interview du Maire de la Commune d’Allada (Bénin)

par Magali Chouvion

Aedev : Mr Wilfrid Thomas GBETCHEDJI, vous êtes le Maire de la Commune où naquit Toussaint Louverture, fondateur de la première République dirigée par un Noir. Il y a près de deux ans, vous avez accepté l’offre de notre correspondant local Monsieur Aimé GBEDOLO de créer un site Internet pour votre ville.
Qu’attendiez-vous à cette époque de la création d’un site Internet ?

Mr le Maire : Faire connaître la Commune d’Allada dans tout le monde entier.

Aedev : Quelle ont été vos premières réactions en visitant le site ?

Mr le Maire : Joie et satisfaction

Aedev : Avez-vous parlé du site aux habitants ?

Mr le Maire : Oui, l’adresse du site figure sur le calendrier 2002 édité par la Sous-Préfecture, actuelle Mairie d’Allada

Aedev : Quelles ont été alors leurs réactions après la visite du site ?

Mr le Maire : Bonne appréciation

Aedev : Se sentent-ils, depuis, plus concernés et intéressés par Internet ?

Mr le Maire : Oui

Aedev : Le Site n’a pas été modifié depuis sa création. Quelles en sont les raisons ?

Mr le Maire : Le changement à la tête de la Mairie et recherches d’informations fiables.

Aedev : Etes-vous convaincu qu’Internet est un outil au développement ? Pourquoi ?

Mr le Maire : Oui, parce que moins cher , c’est un moyen de communication facile, rapide et efficiente.

Aedev : De combien de Cybercafés dispose la Commune ?

Mr le Maire : 04

Aedev : Des associations vous ont-elles contacté grâce au site pour valoriser et développer votre artisanat (tissus, bijoux…) ou vos équipements communaux (bibliothèques, terrains de sports…) ?

Mr le Maire : Non

Aedev : La ville d’Allada a-t-elle bénéficié d’un développement touristique depuis la création du Site ?

Mr le Maire : Oui

Aedev : A quel stade est la restauration de votre patrimoine historique, et notamment du palais royal de Togoudo et des temples vodouns ?

Mr le Maire : Le projet de restauration existe, des crédits sont inscrits au Programme d’investissements Publics gestion 2004 a cet effet.

Aedev : Avez-vous d’autres projets de revalorisation culturelle de la ville ?

Mr le Maire : Oui, mais pas finaliser.

Aedev : Avez-vous pensé faire appel à la diaspora pour aider au financement de vos projets ?

Mr le Maire : Oui.

Aedev : Qu’attendez-vous de votre partenariat avec AEDEV et ses possibilités d’Internet ?

Mr le Maire : Faire connaître davantage Allada dans le monde entier notamment auprès de toutes les Associations ; aider la Commune d’Allada à faire de jumelage avec d’autres villes du Nord et/ou du Sud ; rechercher de parrainage d’écoles et de centres de formation d’Allada par d’autres ; rechercher de jumelage entre le lycée agricole Mèdji de Sékou et d’autres écoles de formation agricole ; rechercher de jumelage ou parrainage des centres de santé d’Arrondissement et de l’hôpital d’Allada avec d’autres d’ailleurs ; bénéficier des partenaires de matériels informatiques ; aider au développement du tourisme dans Allada.

Aedev : Nous vous remercions d’avoir répondu à toutes nos questions.

Quelques informations sur la Commune : La Commune d’Allada compte 92 121 habitants dont 14 915 habitants pour la Ville d’Allada. La Mairie d’Allada compte 33 Agents, dispose de 2 ordinateurs et d’une connexion sur l’Internet. Trois collaborateurs ont une compétence dans le domaine informatique et Internet.

Visitez le site de la commune d’Allada