Accueil : Internet en Afrique :

31 janvier 2004 | Imprimer cette page

Le trésor public burkinabé en ligne (12 décembre 2003)

Le trésor public burkinabé en ligne
[12 décembre 2003]

La Direction générale du Trésor et de la Comptabilité publique (DGTCP) vient de se mettre au diapason des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC). Elle a officiellement lancé son site Web, http://www.tresor.bf/, le jeudi 4 décembre lors d’une cérémonie parrainée par le ministre de l’Information, Raymond Edouard Ouédraogo.

Cliquez www.tresor.bf et vous aurez accès au temple du Trésor public, "le temple du gombo". Le lancement de ce site va permettre à cette institution de se mettre à jour et profiter des nouvelles technologies de la communication. La création d’un site internet est devenue une dynamique qui s’impose désormais aux entreprises soucieuses de se faire connaître et de s’ouvrir au grand public.
Après sa brillante campagne médiatique de 2002, cette institution a fini par se convaincre que le succès d’une grande boîte passe par sa gestion de l’information. Cette année, un mois de sensibilisation a été initié dans 7 provinces, avec en point de mire une semaine de communication à Ouagadougou. C’est au cours de la cérémonie marquant les journées portes ouvertes que le ministre Raymond Edouard Ouédraogo a procédé au lancement dudit site. Une cérémonie qui a connu la présence du président de la Cour des comptes, du ministre de l’Economie et du Développement, Seydou Bouda, et bien d’autres autorités. Cet outil, selon le directeur général du Trésor public, Lucien Marie Noël Bembamba, « permettra de faire connaître les compétences et le savoir-faire » de son institution. En plus, il renforcera son image de marque, sa notoriété, et également sa crédibilité à travers la transparence au niveau de la diffusion de l’information et même l’obligation de rendre compte. Grâce à www.tresor.bf, les partenaires techniques et financiers pourront mieux apprécier les performances du Trésor.

La quête de l’excellence comme credo

Pour le ministre de l’Information et parrain de la cérémonie, la DGTCP a compris qu’elle ne peut atteindre ses objectifs sans s’ouvrir aux usagers. Ce qui a l’avantage de convaincre le dernier carré des sceptiques que le Trésor public est résolument entré dans la stratosphère communicationnelle et dans la modernité.
Mais R.E.O s’est voulu plus direct en portant à la connaissance des responsables du Trésor que le Web a ses exigences et ses impératifs de mise à jour régulière des informations diffusées.
Ainsi, dans son menu déroulant, le site offre une gamme variée d’informations allant de la présentation de la DGTCP au cahier du fournisseur qui lui permet de répondre aux préoccupations essentielles des fournisseurs de l’Etat, des contribuables pour le mode d’acquittement de leur impôt.
La cérémonie de lancement, auréolée d’une démonstration sur le site, a permis de se rendre compte que www.tresor.bf est un véritable annuaire d’adresses utiles de toutes les structures centrales et déconcentrées, y compris les perceptions installées dans nos représentations diplomatiques à l’étranger.

Source l’observateur