Accueil : Internet en Afrique :

3 mai 2008 | Imprimer cette page

Microsoft lance l’Académie ONG ICT4D en Afrique

COMMUNIQUE DE PRESSE :
Microsoft : Pour publication à 9h15 GMT
22 avril 2008

Microsoft lance l’Académie ONG ICT4D en Afrique
Apporter aux organisations non gouvernementales les compétences dans le domaine commercial et des TIC en partenariat avec la Fondation de l’Aga Khan et l’Académie pour le développement de l’éducation

OUAGADOUGOU, Burkina Faso — 22 avril 2008 — Les organisations non gouvernementales (ONG) et les organisations de la société civile (OSC) avec lesquelles elle travaillent, parmi lesquelles des organisations villageoises et de base, des associations et d’autres groupements de citoyens, représentent des agents clés du changement dans le développement socio-économique de l’Afrique. Mais leurs ressources technologiques et de management pâtissent bien souvent d’un manque d’expertise dans le domaine des technologies de l’information et de la communication pour le développement (ICT4D). Aujourd’hui, dans le cadre de l’édition 2008 du Forum africain ICT Best Practices sur les meilleures pratiques dans le domaine des TIC, organisé au Burkina Faso, Microsoft élargit son engagement envers les ONG par un nouveau programme de formation et de soutien baptisé Académie ONG ICT4D.
L’Académie ONG ICT4D se concentrera sur trois domaines décisifs pour permettre d’assurer la montée en puissance régionale et le développement durable des ONG : extension des compétences dans le domaine des ICT4D, services de support informatique, préparation aux nouvelles technologies (e-readiness). Les principaux partenaires du programme, notamment la Fondation de l’Aga Khan et l’Académie pour le développement de l’éducation, apporteront leur soutien aux efforts de l’Académie ONG ICT4D en faveur des ONG sur l’ensemble du continent africain.
« Les ONG ont un rôle capital à jouer dans la réalisation de l’objectif que s’est fixé Microsoft avec son projet Unlimited Potential : mettre à la portée des cinq milliards d’individus qui n’en profitent pas encore les avantages d’une technologie, adaptée, accessible et abordable, rappelle Michael Rawding, Vice-Président, Unlimited Potential Group de Microsoft. Plus nous pourrons partager les meilleures pratiques que nous avons acquises depuis 16 ans dans le domaine commercial et technologique, plus nous serons à même de soutenir les efforts de développement socio-économique de nos partenaires ONG. »
Développer les technologies et les compétences des ONG
Pour contribuer à combler le manque de compétences technologiques de nombreuses ONG, Microsoft proposera, dans le cadre de Centres d’excellence régionaux, des informations, ressources, outils et formations dans des domaines allant de la gestion informatique aux solutions ICT4D. Le premier Centre d’excellence ouvrira ses portes en partenariat avec des ONG locales en Afrique du Sud. Il servira de plate-forme aux organisations non gouvernementales pour assurer un travail en réseau et une recherche de possibilités de collaboration. D’autres centres régionaux sont à l’étude avec des ONG partenaires au Ghana, au Kenya et au Sénégal.
« Nous devons être des partenaires à part entière, voire même des chefs de file, de la société de l’information du XXIe siècle, observe son Altesse l’Aga Khan. Ce devoir suppose que nous adoptions les valeurs de collaboration et de coordination, d’ouverture et de partenariat, ainsi que de choix et de diversité, qui sous-tendront la société de la connaissance, en apprenant à contrôler, revoir et renouveler en permanence ce que nous savons, et en apprenant également les moyens de poursuivre cet apprentissage. »
Fournir des services de support informatique aux ONG
De nombreuses ONG ne disposent pas du niveau de compétence technique ni des ressources financières suffisants pour soutenir leurs capacités dans le domaine des TIC. Par l’intermédiaire de l’Académie ONG ICT4D, Microsoft fournira des services de support informatique, pour contribuer au développement de programmes technologiques et faciliter l’accès des ONG aux fournisseurs d’assistance technique, aux packs de services techniques, à l’accès à des helpdesks avec procédure d’escalade vers Microsoft, et aux ressources d’aide en ligne et hors ligne.
« Comme tant d’autres de mes confrères travaillant avec les ONG, je suis expert en matière de capacité transformationnelle des technologies pour les communautés et économies qui ne sont ni efficaces ni opérationnelles dans le domaine informatique, explique Andrew Olea, Directeur de l’Institut ISBI (Informal Business Sector Institute) à Nairobi (Kenya). Les Académies ONG ICT4D nous aideront à construire une expertise opérationnelle et commerciale. Elles libéreront également des ressources d’une grande valeur pour nous permettre de nous concentrer sur l’essentiel : améliorer la qualité de vie des populations. »
Planifier l’e-readiness des ONG
Microsoft est également déterminé à étendre le développement des compétences technologiques à le soutien apporté aux ONG à tout le continent en proposant des ressources et des ateliers de formation là où les Centres d’excellence et les services de support informatique font défaut, et notamment dans les zones rurales. En partenariat avec les gouvernements locaux et les ONG, Microsoft fournira aux organisations non gouvernementales des outils, des formations et des directives afin qu’elles puissent développer des programmes dans le domaine des TIC et répondre aux exigences nationales en matière d’e-readiness.
Le premier objectif de l’Académie ONG ICT4D consiste à lancer le portail et le site web NGO Connect où les ONG trouveront, outre des informations, des ressources et des renseignements sur les différentes manifestations organisées, un lieu de discussion et un espace de travail virtuel où elles pourront échanger des idées et des meilleures pratiques dans l’ensemble de l’Afrique. Le site NGO Connect sera lancé en juin 2008 et pourra être consulté sur : http://www.ONGconnectafrica.org.
A propos d’Unlimited Potential
Microsoft, au travers de son projet Unlimited Potential, s’engage à rendre la technologie plus abordable, plus adaptée et plus accessible pour les 5 milliards de personnes dans le monde qui n’ont pas encore bénéficié de ces avantages. Microsoft poursuit cet objectif en participant à la transformation de l’éducation et à l’encouragement d’une culture de l’innovation permettant de créer de meilleurs emplois et opportunités. En travaillant avec des gouvernements, des organisations intergouvernementales et non gouvernementales ainsi que des partenaires industriels, Microsoft espère accomplir sa première étape décisive : atteindre un nouveau milliard de personnes qui n’ont pas encore réalisé les bénéfices que représente la technologie d’ici à 2015.

A propos de Microsoft
Fondé en 1975, Microsoft (Nasdaq : « MSFT ») est le leader mondial dans les logiciels, les services et les solutions aidant les particuliers et les entreprises à réaliser leur potentiel.

A propos de Microsoft EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique)
Microsoft est implanté dans la région EMEA depuis 1982. Microsoft y emploie plus de 16 000 personnes dans plus de 64 filiales, fournissant des produits et des services dans plus de 139 pays et territoires.

#########

Ce document n’est communiqué qu’à titre indicatif. Microsoft Corp décline toute garantie ou condition relative à l’utilisation de ce document à d’autres fins. Microsoft Corp ne saura à aucun moment être tenu responsable de dommages spéciaux, directs, indirects ou accessoires, que ce soit en raison d’un contrat, d’une négligence ou de tout autre acte faisant suite ou lié à l’utilisation ou à la diffusion de ce document. Aucune partie du document ne doit être interprétée comme constituant une garantie de quelque nature que ce soit.

Contacts PR Microsoft

Centre de réponse Microsoft EMEA
E-mail : emearesponse@waggeneredstrom.com

Note aux rédacteurs
Si vous souhaitez obtenir d’autres informations sur Microsoft dans la région EMEA, consultez http://www.microsoft.com/emea ou le Centre de presse EMEA sur http://www.microsoft.com/emea/presscentre. Les liens, les numéros de téléphone et les titres étaient exacts au moment de la publication, mais ils peuvent avoir changé depuis. Il est demandé aux journalistes et aux analystes qui souhaitent obtenir une aide supplémentaire de contacter les différents interlocuteurs dont ils trouveront la liste à l’adresse http://www.microsoft.com/emea/contactus.
Si vous souhaitez obtenir d’autres informations sur Microsoft, consultez la page Microsoft à l’adresse http://www.microsoft.com/presspass ou les pages d’informations sur la société.