Accueil : Le développement durable : Tourisme solidaire :

4 août 2007 | Imprimer cette page

Séminaire sur le Tourisme Durable : Introduction

par benedic

Le Tourisme Durable
- Tim Forsyth
- Introduction au Séminaire [1]

Le tourisme est la première industrie mondiale. Au cours du XXè siècle, il s’est avéré être une force destructrice. Le littoral est passé de l’état de sites pittoresques paisibles à celui de stations balnéaires surdéveloppées où les hôtels à plusieurs étages, les bars et les casinos abondent. Lorsque les modes et les goûts changent, ces zones sont délaissées car les masses de touristes partent ailleurs. Dans d’autres scénarios, les communautés locales ont parfois été déplacées car les puissants dynamismes pour le développement et la préservation des parcs nationaux naturels ont eux aussi ignoré leurs droits. Malgré tout, le tourisme est, en grande partie, une industrie non réglementée.

Dans ce séminaire, Tim Forsyth, maître de conférences en environnement et développement au département de géographie et environnement à la London School of Economics, explore le concept et la pratique du tourisme durable. Il explique que le meilleur moyen de faire face à l’augmentation inévitable du tourisme de masse est d’encourager la pratique du tourisme et le développement en tant qu’expérience positive pour les populations locales, les professionnels du tourisme et les touristes eux-mêmes. En optant pour un tourisme responsable, le cycle conjoncturel typique (boom et dépression) qui mena à la croissance rapide puis à la spoliation d’emplacements de sites comme ce fut le cas de la côte est de l’Espagne dans les années 1970 est bien moins susceptible de se reproduire.

Dans la première session, M. Forsyth rapporte que l’on fait souvent la confusion entre le tourisme durable et l’« éco-tourisme », lequel se concentre exclusivement sur l’exploration de la faune, de la nature ou des cultures dites « exotiques ». Cependant, ce type de tourisme peut également nuire à l’environnement et aux communautés - par exemple, les safaris au Kenya, incontestablement classés parmi les séjours éco-touristiques, peuvent contraindre les animaux à se comporter anormalement. Dans la deuxième session, M. Forsyth examine l’impact du tourisme sur les pratiques agricoles en Thaïlande. Dans les troisième et quatrième sessions la dernière étant issue d’une interview de Forsyth, l’idée principale est que le tourisme durable repose sur la négociation entre les professionnels du tourisme, les gouvernements et les communautés au niveau local afin d’essayer d’améliorer l’impact de tout type de tourisme.

Objectifs d’apprentissage

  • Acquérir une compréhension du tourisme durable et de ses finalités.
  • Analyser les relations entre le tourisme et l’agriculture et leurs conséquences sur les communautés locales en Thaïlande, en particulier.
  • Résumer les arguments pour et contre la réglementation volontaire du tourisme.
  • Expliquer comment le tourisme peut agir comme une force destructrice. Décrire certaines des mesures prises par les gouvernements et les ONG pour combattre l’impact massif du tourisme.

Sessions
- Session 1 : Qu’est-ce que le Tourisme Durable ?
- Session 2 : Soutenir la Thaïlande : Agriculture et Tourisme
- Session 3 : La Réglementation du Tourisme : Durabilité dans le Marché Libre
- Session 4 : L’Impact du Tourisme


[1Traduit par Laura Bénédic, stagiaire en traduction pour l’AEDEV, Université de Langues d’Orléans. Avec l’assitance de Yann Domingo, relecteur bénévole pour l’association. Document source : http://www.fathom.com/course/21701788/index.html